Les caravaniers de l'impossible

Faire découvrir la randonnée à des personnes à mobilité réduite, sur les sentiers escarpés des Açores : c’est l’objectif un peu fou des caravaniers de l’impossible. 

Les caravaniers de l'impossible

Faire découvrir la randonnée à des personnes à mobilité réduite, sur les sentiers escarpés des Açores : c’est l’objectif un peu fou des caravaniers de l’impossible. 

À propos

Prêter ses jambes à ceux qui ne peuvent pas compter sur les leurs, pour leur faire découvrir les joies de la randonnée, est l’idée un peu folle de Jean-François Martin, instigateur du projet des Caravaniers de l’impossible.

Il réunit une équipe de dix stagiaires en éducation spécialisée et quatre personnes en situation de handicap, sur les chemins abrupts de l’île de São Miguel aux Açores. Maude et Magali sillonnent l’archipel portées par leurs accompagnateurs, grâce à des sacs à dos conçus pour l’occasion, alors que Samuel et Janie font l’expédition dans des joëlettes, chaises à porteurs munies d’une roue unique. Chaque randonnée est un défi physique, auquel s’ajoute le stress de la sécurité des participants, sur des chemins étroits, parfois glissants ou vertigineux. Le groupe doit aussi s’adapter à des conditions de vie spartiates et à un environnement non adapté aux besoins spécifiques des participants à mobilité réduite.